Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Star 45 est une association qui agit pour la réouverture aux voyageurs de la ligne ferroviaire de Orléans à Chateauneuf sur Loire et au delà pour la création d'une ligne vers Montargis en passant par Bellegarde et vers Gien.
Elle tient son assemblée Générale à Châteauneuf sur Loire avec une très forte participation.
D'autres rendez vous nous attendent encore. Faîtes nous savoir si vous souhaitez que nous fassions une réunion publique d'information dans votre commune.

Vous êtes intéressés, vous voulez nous rejoindre :
STAR 45
Siège : Mairie de Châteauneuf-sur-Loire - Place Aristide Briand -
45110 Châteauneuf-sur-Loire

Téléphone : 06 13 76 15 99 
par Mail  : Star-45@laposte.net
Si vous aussi vous désirez soutenir cette initiative, venez vous inscrire ou adhérer (6€/an) (chèque à faire parvenir à l'association à l'ordre de l'association) Nous vous attendons

 

Recherche

21 mars 2007 3 21 /03 /mars /2007 08:52
Déjà un an et comme toute association, l'Assemblée Générale a eu lieu
9 mars 2007 à 20h30
à l'espace Florian
à Chateauneuf sur Loire.

La seconde assemblée générale s’est déroulée à l’espace Florian de Châteauneuf-sur-Loire le vendredi 9 mars 2007 sous la présidence de Patrick HEURTIN à 20h46 devant 58 personnes et avec 25 bons pour pouvoir.

Elle s’est terminée à 23h20 par la nouvelle constitution du bureau dont vous aurez la liste des membres à la fin du compte rendu.


Monsieur HEURTIN a excusé monsieur le maire de Châteauneuf-sur-Loire Gérard DAVID (qui n’a pas pu rester) ainsi que les conseillers généraux madame VAUVILLIER et monsieur LAMOINE.


Monsieur PIGNON a présenté le rapport moral de l’association : L’initiative du projet vient de la venue d’une rame de TER en gare de Châteauneuf-sur-Loire le 14 mai 2005 devant 350 personnes. Le 8 décembre 2005, les statuts de l’association STAR-45 (Sécurité avec le Train pour l’Avenir de la Région et du département du Loiret) sont déposés à la préfecture permettant la première assemblée générale le 14 mars 2006. Plusieurs réunions publiques se sont tenues à Saint Denis de l’Hôtel, Chécy, Montargis et Gien donnant suite à 210 adhésions dont 3 villes.

Les points marquants de cette année 2006 sont un communiqué de presse du président de l’AgglO du 8 juin pour la réouverture de la ligne Orléans - Châteauneuf-sur-Loire, une entrevue avec le représentant du préfet Monsieur Vincent Pourquery de Boisserin, un article du 27 novembre de la république du Centre sur une étude préliminaire de la réouverture pour les voyageurs de la ligne Orléans – Montargis. Le 18 décembre une rencontre avec le maire de Saint Jean de Braye (également vice-président de l’AgglO) a permis de développer la complémentarité des modes de transports avec le tram CLEO.

Le rapport moral est accepté à l’unanimité.


Fabien DUFOUR trésorier a présenté le bilan financier pour la première année (il était disponible pour toutes les personnes présentent). La mairie de Châteauneuf-sur-Loire donne une subvention de 500 €.

Le rapport financier est accepté à l’unanimité.


Daniel TOURNEZ, vice-président, présente un diaporama sur le coût financier de la voiture. 50% de la population du département habite dans les zones d’Orléans – Montargis – Gien. Pour une voiture, le coût moyen du kilomètre est de 25 centimes soit 15 € pour un aller retour entre Orléans et Châteauneuf-sur-loire ou 100 000 € en énergie pour les 25 000 véhicules jour parcourant la tangentielle qui n’est pas prévue pour ce nombre.

Le prix d’un billet de TER pour 30 km coûte 5€10, et 2€40 pour un abonnement travail.

Le taux de natalité est en augmentation et le taux de mortalité en baisse. Il faut penser à faciliter le mode de transport pour tous : nos enfants ou nos aînés.

Le TER AGC proposé (autorail à grande capacité) propose 220 places assises pour 4 éléments avec une vitesse maximale de 160 km/h. IL est possible de le jumeler pour obtenir le double de places assises. Ce train est adapté aux handicaps et possède des emplacements pour les vélos.

Suite au diaporama, le débat s’est ouvert avec Daniel MERIAUX représentant le conseil général qui rappelle que le département mènera ces objectifs pour les divers travaux concernant les routes. Monsieur DOLIGE, son président, a demandé un complément d’informations auprès des différentes institutions en charge du dossier. Le président Patrick HEURTIN souligne que l’association peut être un lien entre les partenaires du projet mais n’est pas apte à réaliser une étude pour la réouverture de la ligne aux voyageurs. Certaines questions posées par le président du conseil général dans une lettre à STAR-45 n’ont trouvées de réponse car nous ne sommes pas le maître d’oeuvre.


Un adhérent de Chécy demande des précisions quant à la divergence du tracé du Tram CLEO et à la possibilité de le prolonger jusqu’à Chécy comme le préconise une autre association. Il est nécessaire que les transports en commun restent « concurrentiels » par rapport à la voiture sur le temps du trajet. De plus il est possible d’envisager à long terme qu’une seule voie ne pourrait suffire dû à l’augmentation du nombre de rame. Il ne faut pas perdre l’emprise sur la plate forme ferroviaire en plaçant sur celle-ci une ligne de tram. Par ailleurs, il faut penser au fret et aux éventuels embranchements pour rejoindre les entreprises ; L’INSEE donne 24% d’augmentation sur 20 ans de la zone d’emplois sur cette zone.


Un adhérent de Gien souligne un manque de 80km dans notre département pour suivre la Loire et ainsi permettre la continuité de la ligne ligérienne. La présence d’une voie ferré pour les voyageurs et le fret peut permettre le développement de l’Est d’Orléans sur des points que l’on ne peut à l’heure actuelle connaître. La création de la tangentielle dans les années 1980 à bien permis un essor des villes de Chécy, Saint Denis de l’Hôtel, Châteauneuf-sur-Loire et bien d’autres encore…


Marc BOOSTATER, de la direction du service TER de la SNCF, souligne la position de troisième ligne TER Centre d’après la pré étude pour la ligne Châteauneuf-sur-Loire – Orléans avec 11% de part de marché. Ce chiffre confirme l’intérêt économique du projet sachant qu’aujourd’hui, il n’y a que 4% pour le trajet domicile - travail ou domicile - étude entre Beaugency et Orléans. Une nouvelle étude propose le prolongement vers Gien pour 80 millions d’euros.


Pour finir, il serait souhaitable que la réouverture de la ligne entre Orléans et Châteauneuf-sur-Loire, aux voyageurs, estimée pour un coût de 50 millions d’euros par RFF (Réseau Ferré Français) (pré étude de début 2007) aboutisse en 2012 en même temps que le second tracé du tram CLEO dont le coût est de 350 millions d’euros.


Les objectifs pour l’année 2007 proposées par le bureau et compléter par les adhérents lors de la fin de l’assemblée générale sont les suivants :

  • Les rendez-vous avec le maire d’Orléans, l’AgglO et la Chambre de Commerce et d’Industrie du Loiret.

  • Les réunions publiques à Saint Jean de Braye ou les villes avoisinantes pour le premier tronçon de la ligne Montargis – Gien – Orléans par Châteauneuf-sur-Loire.

  • Le renforcement du nombre d’adhérents en demandant que chaque adhérent rallie 5 personnes.

  • Une réunion entre les différents partenaires comme la Région, le département, l’AgglO ou la CCI.

  • Une lettre pour la présentation de notre projet aux deux présidentiables et aux nouveaux députés.

  • Une réunion commune entre l’association, la SNCF et RFF pour avoir un montant exact de l’investissement, du coût de fonctionnement…

  • Le rendez vous des journées du développement durable à Orléans les 2 et 3 juin.

  • La venue d’une rame de TER en septembre lors de la semaine des transports publics à Châteauneuf-sur-Loire avec le soutien de Marc BOOSTATER.

  • Le rendez vous des cartophiles sur le thème du train à la salle des fêtes de Saint Denis en Val les 9 et 10 décembre.


L’assemblée générale a terminé par l’élection du nouveau bureau dont les membres sont : Carine BERLAND (secrétaire), Jacqueline BRINON (trésorière adjointe), Régine HEURTIN (secrétaire adjointe), Jean louis BRADEL (secrétaire adjoint), Maurice CAUQUIS, Eric de LIGNERE, Fabien DUFOUR (trésorier), André Le JOSNE (vice président), Denis FALVISANNER, Patrick HEURTIN (président), Daniel TOURNEZ (vice président).


En ce début 2007, nous avons 110 adhérents.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents