Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Star 45 est une association qui agit pour la réouverture aux voyageurs de la ligne ferroviaire de Orléans à Chateauneuf sur Loire et au delà pour la création d'une ligne vers Montargis en passant par Bellegarde et vers Gien.
Elle tient son assemblée Générale à Châteauneuf sur Loire avec une très forte participation.
D'autres rendez vous nous attendent encore. Faîtes nous savoir si vous souhaitez que nous fassions une réunion publique d'information dans votre commune.

Vous êtes intéressés, vous voulez nous rejoindre :
STAR 45
Siège : Mairie de Châteauneuf-sur-Loire - Place Aristide Briand -
45110 Châteauneuf-sur-Loire

Téléphone : 06 13 76 15 99 
par Mail  : Star-45@laposte.net
Si vous aussi vous désirez soutenir cette initiative, venez vous inscrire ou adhérer (6€/an) (chèque à faire parvenir à l'association à l'ordre de l'association) Nous vous attendons

 

Recherche

20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 18:43

La réunion publique organisée par STAR 45 avait pour objectif de faire le point sur l'avancée du projet de réouverture aux voyageurs de la ligne ferroviaire Orléans-Chateauneuf suite à l'Assemblée Générale de mars dernier. La soixantaine de personnes présentes, malgré les conditions vécues dans le Loiret ces derniers jours,ont pu apprécié la présentation du projet par les représentants de SNCF Réseau. L'association a fait savoir qu'il était essentiel d'avoir l'ouverture de l'enquête d'utilité publique début janvier 2017 au risque d'être reportée en septembre ou au-delà en raison des élections présidentielles, législatives voire sénatoriales de fin d'année. Un tel report repousserait les travaux programmés en 2018 et pourrait faire perdre une partie du budget nécessaire aux travaux. Si tout se déroule dans les temps, la perspective de réouverture est prévue à l'horizon de 2021.

Daniel Tournez, président de STAR 45 a souligné l'importance de ce projet tant pour les usagers que pour le fret en rappelant que des entreprises locales, notamment ici à St Denis de l'Hôtel envisagaient cette réouverture comme indispensable à leur survie. Même son de cloche pour Philippe Fournié, vice-Président aux transports de la Région Centre-Val de Loire. Il a d'ailleurs réaffirmé sa volonté d'avancer ensemble et s'est félicité de la mobilisation constructive de tous les acteurs au projet. Il a rappelé aussi que le financement est là pour 221 millions d'euros dont 149 millions de la Région, 22 de l’État et 40 de l'Europe. De son côté Jean-Pierre Garnier, maire de Saint-Denis-de-l'hôtel et nous avons pu constater ce soir la réalité des embouteillages récurrents. Il a précisé que cette réouverture réduirait de 40 % le flux routier.

Lilian Carle, chef d'agence de SNCF Réseau a rappelé que, tant que le programme des passages à niveau n'était pas bouclé, il était impossible de donner une date précise concernant l'ouverture de l'enquête d'utilité publique. Julien Charyk directeur d'opérations de SNCF Réseau a présenté le dossier. Il a été indiqué que le sort d'un passage à niveau pouvait remettre en cause l'ensemble du programme de traitement des 26 existants, et que le schéma retenu passé nécessairement par la création de la déviation de St Denis de l'Hôtel actuellement soumise à enquête publique. A défaut, ce sont les quatre passages à niveau de St Denis de l'Hôtel qu'il faut retravailler et donc l'ensemble du projet à repenser sur les 27 kilomètres de la ligne conformément à la directive Bussereau. Daniel TOURNEZ a tenu a salué l'ensemble des élus locaux concernés par ces réaménagements de passage à niveau pour les efforts importants qu'ils ont pu consentir sur leur territoire pour que puisse aboutir ce projet d'intérêt général.

Il a été rappelé que cette ligne proposera un temps de parcours, arrêts compris, de 32mn avec des paliers de vitesse qui permettront de répondre en bonne partie aux inquiétudes des riverains sur les nuisances sonores. L'électrification de la ligne également. Elle sera de bout en bout accessible aux personnes à mobilité réduite, des places de stationnement pour les vélos ont bien été prévues au niveau des haltes et les marchés de travaux seront attribués en priorité, aux entreprises locales.

Pour répondre aux interrogations de l'assistance, le Vice Pdt aux transports a indiqué que prochainement la Région devra choisir l'opérateur qui fournira les nouvelles rames qui cadenceront cette ligne. Il a proposé de revenir nous voir en novembre pour nous les présenter, débattre avec nous des équipements qui pourraient être demandées aux constructeurs (wifi, vélos…..) et faire un nouvel état de l'avancement notamment la décision préfectorale d'autorisation de l'ouverture de l'enquête publique dès janvier 2017.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents